20,00

« Shizue Ogawa, depuis sa province japonaise du Shiga, non loin de Kyoto, écrit, écrit depuis longtemps de la poésie. Voix libre, elle donne à lire et à entendre des poèmes inattendus tant ils animent de leurs visions, de leurs palpitations, l’univers avec ses règnes et dimensions multiples. Shizue Ogawa nous fait pénétrer dans le cercle d’une « âme qui joue », étrange titre générique puisque du premier au sixième livre que nous donnons à lire en français, on le retrouve tel un code de parcours. Gravement mais avec humour, Shizue Ogawa déplace son regard dans l’univers qu’elle reconstruit à hauteur de sa profonde sensibilité et en communion avec la nature dans son entier. Le cercle, l’horizon, les ailes, la forme, la plaine et enfin le kaléidoscope, sixième livre de Shizue Ogawa offert en découverte :

« J’écris mes poèmes très vite…

je vois des images dans mon cœur

ma main droite les suit,

fervente dévouée… »

« J’ignore l’angoisse de l’écrivain ;

Je suis seulement une âme qui joue » » (Préface de Nicole Gdalia)

Catégorie :

Description

Une âme qui joue – le kaléidoscope – Shizue Ogawa

Collection Planètes – édition bilingue – Poèmes traduits du japonais par Nicolas Bruneteau

Dessins à l’encre de Louis-Marie Catta

13 x 21cm

ISBN : 978-2-85446-647-8

136 p.

20€