Poèmes de la révolution de mai 1968.

« En mai 2008, je persiste à penser que la place du poète doit s’élargir et s’intensifier;
que seule la dimension plénière et essentielle de sa voix pacifique
peut infléchir les politiques violentes sous toutes leurs formes.

Par poésie, nous entendons aussi un art du regard,
de l’écoute,
un art de vivre. »

Nicole Gdalia

LIVRES:

Poèmes de la révolution mai 68
Nouvelle édition
2008, 78 p., 10×15 cm, 10 €
ISBN: 978-2-85446-427-6


Résumé