20,00

Impossible de ne pas être dans l’attractivité du livre de Ronelda Kamfer, jeune poétesse du Cap Sud. Dès le titre, elle annonce la couleur – la sienne – par la langue choisie : l’afrikaans, cette langue ainsi désignée dans le temps de l’apartheid. La jeune Ronelda Kamfer la revendique relatant le présent et évoquant la vie de ses grands-parents. Dans une langue simple, courte, percutante nous sommes plongés dans le quotidien de ces lieux clos où règnent pauvreté, délinquance, drogue… de ces quartiers fermés et réservés aux populations à la couleur de peau qui n’est pas blanche.

Poésie forte par sa spontanéité, sa relation aux petits faits du quotidien si significatifs.

Vous ne ressortirez pas indemne dans votre émotion, votre réflexion sur les chemins de l’histoire de l’homme blanc, occidental, dans sa domination du monde et des hommes. Un livre fort et plein de tendresse.

Catégorie :

Description

J’écris en afrikaans, la langue du diable – Ronelda Kamfer

Collection Planètes  – Poèmes traduits de l’afrikaans (Afrique du Sud) par Pierre-Marie Finkelstein

13cm x 21cm

ISBN : 978-2-85446-649-2

176 p.

20€