Page 40 sur 43

Le Marché de la Poésie


page 1

Petite pause ensoleillée pour les Caractères!

Après un hiver bien long et une reprise plus que chaude avec l’enchaînement des salons, des parutions, d’événements tels que nos soirées vernissages, musicales et lectures de poésie, ainsi que la préparation du Printemps des poètes 2013 et du Tome 2 de l’Anthologie de Bruno Durocher, les éditions Caractères vont au soleil du 1er au 13 mai pour régénérer leur fougue.

Nous vous disons à très bientôt et nous vous donnons rendez-vous dès le 13 mai à notre galerie librairie!

Bien à vous,

Les éditions Caractères

Merci à vous!

Une soirée aux Caractères!

vernissagegaleriecaractères-07

Merci à tous ceux qui ont répondu présent et qui ont su donner à notre soirée musicale mêlant lectures de poèmes et vernissage une dimension particulièrement poétique!

vernissagegaleriecaractères-15

Rendez-vous au prochain événement organisé par les éditions Caractères! Pour vous faire patienter jusque-là, vous pouvez toujours visionner les photos prises lors de la soirée « La Voix qui Voit » en cliquant ici.

Encore merci à nos invités et amis de qualité!

polyptyques-22

La Voix qui Voit

Vernissage/Exposition/Lecture

laVOIXquiVOIT-

Le 30 mars 2013 (de 17h30 à 20h) aura lieu un grand événement dans la cadre du Printemps des poètes!

Venez nous rejoindre dans notre galerie-libraire parisienne au 7 rue de l’Arbalète pour venir profiter du vernissage des tableaux de Martine Chittofrati et des encres de Masha Schmidt, inspirés de poèmes, tout en vous laissant porter par des lectures et des interprétations musicales de caractère!

Au programme:

– lecture et chant par Jeanne Julienne
– lecture de poèmes de Nicole Gdalia en français et en russe
– lecture des poèmes de Nimrod par le poète

Venez nombreux partager un moment de convivialité et de poésie!

Hanako Ninomiya expose à Caractères

Venez (re)découvrir Hanako Ninomiya à notre galerie-librairie!

La peintre Hanako Ninomiya expose du 7 au 30 novembre 2012 aux éditions Caractères, 7 rue de l’Arbalète, à Paris 5e.

« Pays inconnu dont s’inscrit sous nos yeux le cadastre mouvant. Traits qui se résolvent en lettres. Mots qui se prolongent dans la trame compliquée des sentes ou des routes qui s’effacent à leur tour pour réapparaître comme un palimpseste. pages qui se découvrent selon les golfes, les isthmes d’une géographie comme incertaine d’elle-même: carte oui, mais en voie d’effacement; cadastre tout aussi bien, mais virtuel. Faut-il recourir à l’histoire personnelle ? Fût-elle marquée par un exil volontaire et tenace, le rapport à une patrie récusée puis retrouvée ?

Nous sentons que ce n’est plus nécessaire dès lors que c’est le papier lui-même qui est reconnu, habité, parcouru : le matériau, pigment ou mine de plomb, comme découvert dans son innocence, dans la fraîcheur de sa disponibilité, et jusques aux mots – de quel pays ? de quelle langue ? – ramenés à leur force de signe. C’est ainsi qu’Hanako Ninomiya trace, à son gré, une image qui n’est pas sans évoquer ces topologies du rêve ou l’étrange s’offre à nous sous le jour le plus énigmatiquement familier. »
Gilles Du Bouchet

Posted in Exposition

Page 40 sur 43

Fièrement propulsé par WordPress & Thème par Anders Norén