Jean Durosier Desrivières

Jean Durosier Desrivières

Né en Haïti, Jean Durosier Desrivières a vécu en Martinique de 1999 à 2008. Certifié ès Lettres modernes et classiques de l’Ecole Normale Supérieure d’Haïti, diplômé en Littérature francophone et générale à l’Université des Antilles et de la Guyane (UAG), il a consacré des travaux de recherches relatifs à la poésie d’expression française de Georges Castera, un poète haïtien engagé. Il est le préfacier du dernier recueil de celui-ci, Le trou du souffleur, prix Carbet 2006.

Auteur de poèmes en français et en créole, d’articles et critiques littéraires publiés dans différents journaux, revues et magazines haïtiens et étrangers (notamment Conjonction, Orphéus et Bacchanales), Vice-président de l’Atelier de Création, de Recherches et d’études en Littérature Comparée (ACRELC), il a enseigné les Lettres modernes et classiques en Martinique (2001-2008) et s’est intéressé à l’art de la scène en tant que comédien amateur et animateur d’atelier de théâtre dans des collèges et lycées (2004-2008). Il a aussi animé des émissions radiophoniques de poésie et de musique sur deux stations de radio de la Martinique : Campus FM et Radio Lévé Doubout Matinik (RLDM). Il prépare actuellement un diplôme en Arts et spectacle, spécialité études théâtrales, à l’Université Lumière (Lyon 2).

Poète invité d’honneur de la 18ème édition des Soirées d’été en Luberon en 2009, son texte Paroles en crue a été nominé au 4ème concours d’etc_caraïbe (Ecritures Théâtrales Contemporaines en Caraïbe) et a aussi été mis en lecture aux Soirées d’été, aux 1ères Rencontres Dramaturgiques de la Caraïbe à Fort-de-France (2009), au Théâtre Komédie de Prague et à l’Université Hradec Kralove. Son dernier poème « Aimé Césaire, papa » est publié dans le N°44 de Bacchanales – « EnfanSillage » (la revue de la Maison de la poésie Rhône-Alpes). Il est co-auteur du Dictionnaire des auteurs francophones classiques que le Centre de Recherche Textes et Francophonies de l’Université Cergy-Pontoise doit bientôt éditer.

Depuis son retour au pays natal en août 2009, il travaille avec le groupe des jeunes comédiens de « L’atelier Soleil », issus du « Petit Conservatoire » dirigé par Daniel Marcelin. Il a aussi animé « Absolument livre », une émission de la Direction Nationale du Livre (DNL) diffusée par la Télévision Nationale d’Haïti (TNH), et a intégré le Cabinet du Ministère de la Culture et de la Communication du gouvernement haïtien en tant qu’assistant de la Conseillère Spéciale auprès de la Ministre, Magali Comeau Denis, grande comédienne et figure militante.

Après le séisme du 12 janvier 2010, on le retrouve de lieux en lieux talonnant les mots « d’après ce qu’île dit » : il était invité en Tchéquie en tant que poète-dramaturge dans le cadre du Festival « Nous sommes tous africains » (mars 2010), et a passé deux mois en résidence d’écriture à La Maison des auteurs du Festival des Francophonies en Limousin. Il fait aussi entendre sa poésie à la Cité Universitaire de Paris (juin 2010) et à la Faculté de droit de l’UAG (juin 2010) aux côtés de Gérald Bloncourt. En novembre 2010, il était présent à Grenoble pour une résidence d’écriture et différentes interventions à l’université, dans des bibliothèques et dans des librairies.

Ses Livres:

Bouts de ville à vendre – recueil de poèmes

Laisser un commentaire